Nous sommes dans notre nouvelle maison à ... Carcassonne !!

Carnet de route

Randonnée en jungle au Saco Mamangua

bresil 10 (36)Après une dernière soirée jazz au festival bourbon, nous nous réveillerons avec quelques hésitations : 39km dans la jungle... C'est peut-être trop pour les loulous ? Mais ils seront tellement motivés qu'ils parviendront à nous persuader. C'est donc sac sur le dos que nous attraperons le bus de 12h50 pour Paraty-Mirim accompagnés d'une ribambelle de gamins qui finissent leur matinée d'école et retournent au village.

Le bus les déposera un à un tantôt devant un chemin de terre, un pont de bois suspendu, une percée dans la forêt... Ou au pied d'un cheval qui les attend ! Nous aurons nous aussi du mal à trouver notre point départ. Le sentier est envahit par la végétation et file sur 1 km très abrupte dans la terre glissante. Ouppss...ça se présente pas terrible !

bresil 10 (16)

Mais c'est l'aventure alors les enfants adorent. 3 kms et 1h30 plus tard, nous quitterons le sentier pour descendre jusqu'à une maison de pêcheur afin de traverser le bras de mer du Saco de Mamangua et rejoindre Cruzeiro en face. Le pêcheur n'est autre que le menuisier qui a fait nos rames alors malgré la mer un peuhouleuse il acceptera de nous faire traverser tout de suite.

bresil 10 (11) bresil 10 (12)

bresil 10 (63)

La randonnée se poursuivra encore une heure, en longeant la côte, le temps de trouver un petit emplacement isolé pour planter la tente sur l'herbe à quelques mètres de l'eau juste avant la nuit (qui tombe ici en hiver à 17h40). Mais quelle nuit ! Le sol dur, super dur, les enfants surexcités ... Mais a t-on vraiment dormis ?!

bresil 10 (14)  bresil 10 (13) bresil 10 (15)

bresil 10 (24)

A 8h, nous serons dans les baskets, sur le sentier qui nous mènera à Calhaus de l'autre côté du Saco, soit 10km, 4h30 de marche par des points de vue spectaculaires sur la baie de Paraty et l'océan. A l'heure de la pause déjeuner, un petit resto de plage se présentera et les enfants donneront un coup de main aux pêcheurs dont la caisse de poisson s'est renversée sur le sable. Cette pause détente et repas sera bien méritée pour tous.

bresil 10 (17) bresil 10 (18)

bresil 10 (20)  bresil 10 (19)

bresil 10 (64)

Enfin, l'heure du bivouac arrivant, nous privilégierons un sol de sable qu'on ratissera avec attention, beaucoup d'attention ! A l'abri d'un bateau au sec, la nuit nous emportera dès 18h... Pour cette 3ème journée, l'objectif est de rejoindre Cairuçu, soit 11,5 km en 5h.

bresil 10 (23) bresil 10 (25)

bresil 10 (32)

bresil 10 (26) bresil 10 (28)

bresil 10 (65)

Cette portion est de loin la plus pénible, une succession de montées abruptes puis de descentes glissantes sur un sentier de moins en moins marqué où nous ne verrons parfois plus Martin tant les herbes sont hautes. 

bresil 10 (35) bresil 10 (34) 

bresil 10 (36)

bresil 10 (37) bresil 10 (29) 

Mais l'arrivée sur un bivouac de rêve dominant la mer, nous fera oublier que les enfants ont tour à tour eu leur crise de " j'en ai marre ", " c'est trop dur ", " mon sac me fait mal " , " je veux mon lit ", " je fais demi- tour "... Ambiance cris et larmes en plein coeur de la jungle aujourd'hui !!

bresil 10 (49)

bresil 10 (39) bresil 10 (38)

La famille qui nous accueille sur son terrain, n'a malheureusement rien d'autre que du riz, des haricots et des bananes. Vu nos estomacs creux, ce sera parfait même si les bananes quotidiennes commencent a nous peser. Leur cabane est très isolée : 4h de marche pour se ravitailler ou 1h sur le petit bateau qu'ils viennent d'acquérir.

bresil 10 (42)

Ils nous paraîtront un peu distants, sans curiosité quant à notre présence ici mais rapidement les enfants feront le 1er pas et nous assisterons a ce qui les monopolise ce soir : la fabrication de la farine de manioc. Tout les 15 jours, ils récoltent leur manioc, l'épluchent, le râpent puis le pressent toute la nuit sous une machine ancestrale.

bresil 10 (43) bresil 10 (45) bresil 10 (51)

Le lendemain, la pâte obtenue est cuite au feu de bois pendant de longues heures. Ils en extrairont 25kg de farine qu'ils vendront en ville à 2 reals le kilo (soit quelques 12€ au total). Quelle splendide démonstration totalement hors du temps... une technique transmise de génération en génération. Quelle chance d'être ici au bon moment et de partager cela avec les enfants. Sur les genoux des doyens, ils participeront à la cuisson.

bresil 10 (52)

bresil 10 (50)

Nous aurions aimé rester encore un peu afin de voir la farine terminée mais il nous reste encore quelques kms à parcourir avant d'atteindre la fin de cette randonnée. C'est donc repartis, le ventre remplis de bananes et des quelques galettes qu'il nous restait, pour une traversée en forêt luxuriante, au milieu des orchidées. Ça grimpe, ça descend, ça use les pattes mais lorsque nous verrons en point de mire la plage Do Sono, ses restaurants de plage, ses baigneurs, les enfants auront un regain d'énergie et s'élanceront en courant.... L'appel du ventre !!

bresil 10 (53) bresil 10 (55)

bresil 10 (57)

Quelle récompense d'être face à la mer, les pieds sortis des chaussures, les sacs sur le sol et devant une bonne assiette garnie de poisson, de salade mais aussi de riz et de haricots ! Deux jus de fruits pressés, deux cervejas et le monde peut s'arrêter de tourner !

bresil 10 (59)

En fait, il nous reste encore 3 km de jungle mais une autre route est possible via la mer pour une arrivée sur la plage très privée de Laranjera. Ce domaine de 300 villas de prestige est totalement interdit aux non résidents, toutes les fortunes du Brésil y ont une bicoque (!). Le fils de la cuisinière de notre petit resto nous propose de nous y déposer après le repas, autant dire que tout le monde est d'accord ! On range les chaussures, on met les tongs et nous voici sur le bateau pour la dernière ligne droite.

bresil 10 (60)

Une fois déposés, nous n'irons pas plus loin que le ponton : un cerbère, oreillette connectée, nous fait signe de ne pas bouger... Un retour à la nage semble t-il se profiler ?! 

bresil 10 (61)

Non, une camionnette viendra nous chercher pour nous emmener illico presto en dehors du domaine, photos interdites, questions interdites mais ce n'est pas grave, on nous déposera là où il fallait : à l'arrêt de bus direction le camping de Paraty.

39 km... Félicitations les petits loups ! On aura bien mérité la douche chaude et le bon matelas tant rêvé mais auparavant nous ferons un petit crochet au supermarché pour quelques bonnes plaques de chocolat et quelques pizzas car définitivement... Y-en a marre des bananes !

bresil 10 (66)